Espace membres
Login
Pass
Les annuaires de France nuisibles

ECO PIEGE

Accueil / Réglementation et decrets sur la lutte obligatoire de la chenille processionnaire du pin et du chêne.

Quel est le contexte réglementaire de la lutte contre les chenilles processionnaires?

Il n'existe pas actuellement de réglementation nationale de lutte obligatoire.

Localement, la lutte contre l'insecte peut être imposée par arrêté préfectoral ou municipal.

Certaines villes ont pris conscience de l'impact de ce nuisible sur notre environnement et appliquent un arrêté municipal obligeant chaque année, avant la fin de la première quinzaine du mois de mars, les propriétaires ou les locataires à supprimer mécaniquement les cocons élaborés par les chenilles processionnaires du pin et à les incinérés ainsi qu'à un traitement annuel préventif à la formation de ces cocons avant la fin du mois de septembre sur les végétaux susceptibles d'être colonisés par les chenilles.

Le produit préconisé est le Bacillus thuringiensis sérotype 3a ou 3b ou un équivalent, en raison de sa spécificité et de son innocuité pour les espèces non ciblés. Entre le début du mois de septembre et le milieu du mois d'octobre, compte tenu de la biologie et de la sensibilité des larves, des traitements à l'aide de produits homologués dans cette indication devront être épandus dans les règles de l'art.

On peut citer les villes d'Albigny sur Saone, de Solaize, de Lyon, de Décines, de La Tour de Salvagny, Givry...

 

 

Les frais d'échenillages sont à la charge du locataire :
Décret d'application

Ce décret est très explicite et indique clairement que le frais d'entretien du jardin sont à la charge du locataire.

C'est stipulé clairement pour l'échenillage :

         a) Jardins privatifs :

         Entretien courant, notamment des allées, pelouses, massifs, bassins et piscines ; taille, élagage, échenillage des arbres et arbustes ;

Pour les traitements préventifs, le même décret s'applique, et donc la charge incombe au locataire et ce, quelque soit la taille de l'arbre.

Dans les cas ou un arrêté municipal ou préfectoral existe et impose de mettre en œuvre l'enlèvement mécanique des nids ou d'effectuer un traitement préventif, le même décret s'applique et s'impose au locataire.

Il est cependant nécessaire de préciser, qu'un grand nombre de propriétaire, prenne à leur charge tout ou partie du coût de la lutte contre les chenilles processionnaires et en particulier les traitements préventifs.

 

 

DECRET Décret n°87-712 du 26 août 1987 pris en application de l'article 7 de la loi n° 86-1290 du 23 décembre 1986 tendant à favoriser l'investissement locatif, l'accession à la propriété de logements sociaux et le développement de l'offre foncière et relatif aux réparations locatives
NOR:  EQUC8700032D Version consolidée au  01 août 1999

   Le Premier ministre,

   Sur le rapport du ministre d'Etat, ministre de l'économie, des finances et de la privatisation, du garde des sceaux, ministre de la justice, et du ministre de l'équipement, du logement, de l'aménagement du territoire et des transports,

   Vu la loi n° 86-1290 du 23 décembre 1986 tendant à favoriser l'investissement locatif, l'accession à la propriété de logements sociaux et le développement de l'offre foncière, notamment son article 7 (d) ;

   Le Conseil d'Etat (section des travaux publics) entendu, 

Article 1

   Sont des réparations locatives les travaux d'entretien courant, et de menues réparations, y compris les remplacements d'éléments assimilables auxdites réparations, consécutifs à l'usage normal des locaux et équipements à usage privatif.

   Ont notamment le caractère de réparations locatives les réparations énumérées en annexe au présent décret.

Article 1 bis
Créé par Décret n°99-667 du 26 juillet 1999 - art. 1 JORF 1er août 1999

   Le présent décret est applicable en Polynésie française pour la mise en oeuvre des dispositions du  d de l'article 7 de la loi n° 89-462 du 6 juillet 1989.

Article 2

Le ministre d'Etat, ministre de l'économie, des finances et de la privatisation, le garde des sceaux, ministre de la justice, et le ministre de l'équipement, du logement, de l'aménagement du territoire et des transports sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l'exécution du présent décret, qui sera publié au Journal officiel de la République française.

 Annexes
Liste de réparations ayant le caractère de réparations locatives.

  • Article Annexe

       I. - Parties extérieures dont le locataire a l'usage exclusif.

       a) Jardins privatifs :

       Entretien courant, notamment des allées, pelouses, massifs, bassins et piscines ; taille, élagage, échenillage des arbres et arbustes ;

       Remplacement des arbustes ; réparation et remplacement des installations mobiles d'arrosage.

       b) Auvents, terrasses et marquises :

       Enlèvement de la mousse et des autres végétaux.

       c) Descentes d'eaux pluviales, chéneaux et gouttières :

       Dégorgement des conduits.

       II. - Ouvertures intérieures et extérieures.

       a) Sections ouvrantes telles que portes et fenêtres :

       Graissage des gonds, paumelles et charnières ;

       Menues réparations des boutons et poignées de portes, des gonds, crémones et espagnolettes ; remplacement notamment de boulons, clavettes et targettes.

       b) Vitrages :

       Réfection des mastics ;

       Remplacement des vitres détériorées.

       c) Dispositifs d'occultation de la lumière tels que stores et jalousies :

       Graissage ;

       Remplacement notamment de cordes, poulies ou de quelques lames.

       d) Serrures et verrous de sécurité :

       Graissage ;

       Remplacement de petites pièces ainsi que des clés égarées ou détériorées.

       e) Grilles :

       Nettoyage et graissage ;

       Remplacement notamment de boulons, clavettes, targettes.

       III. - Parties intérieures.

       a) Plafonds, murs intérieurs et cloisons :

       Maintien en état de propreté ;

       Menus raccords de peintures et tapisseries ; remise en place ou remplacement de quelques éléments des matériaux de revêtement tels que faïence, mosaïque, matière plastique ; rebouchage des trous rendu assimilable à une réparation par le nombre, la dimension et l'emplacement de ceux-ci.

       b) Parquets, moquettes et autres revêtements de sol :

       Encaustiquage et entretien courant de la vitrification ;

       Remplacement de quelques lames de parquets et remise en état, pose de raccords de moquettes et autres revêtements de sol, notamment en cas de taches et de trous.

       c) Placards et menuiseries telles que plinthes, baguettes et moulures :

       Remplacement des tablettes et tasseaux de placard et réparation de leur dispositif de fermeture ; fixation de raccords et remplacement de pointes de menuiseries.

       IV. - Installations de plomberie.

       a) Canalisations d'eau :

       Dégorgement :

       Remplacement notamment de joints et de colliers.

       b) Canalisations de gaz :

       Entretien courant des robinets, siphons et ouvertures d'aération ;

       Remplacement périodique des tuyaux souples de raccordement.

       c) Fosses septiques, puisards et fosses d'aisance :

       Vidange.

       d) Chauffage, production d'eau chaude et robinetterie :

       Remplacement des bilames, pistons, membranes, boîtes à eau, allumage piézo-électrique, clapets et joints des appareils à gaz ;

       Rinçage et nettoyage des corps de chauffe et tuyauteries ;

       Remplacement des joints, clapets et presse-étoupes des robinets ;

       Remplacement des joints, flotteurs et joints cloches des chasses d'eau.

       e) Eviers et appareils sanitaires :

       Nettoyage des dépôts de calcaire, remplacement des tuyaux flexibles de douches.

       V. - Equipements d'installations d'électricité.

       Remplacement des interrupteurs, prises de courant, coupe-circuits et fusibles, des ampoules, tubes lumineux ; réparation ou remplacement des baguettes ou gaines de protection.

       VI. - Autres équipements mentionnés au contrat de location.

       a) Entretien courant et menues réparations des appareils tels que réfrigérateurs, machines à laver le linge et la vaisselle, sèche-linge, hottes aspirantes, adoucisseurs, capteurs solaires, pompes à chaleur, appareils de conditionnement d'air, antennes individuelles de radiodiffusion et de télévision, meubles scellés, cheminées, glaces et miroirs ;

       b) Menues réparations nécessitées par la dépose des bourrelets ;

       c) Graissage et remplacement des joints des vidoirs ;

       d) Ramonage des conduits d'évacuation des fumées et des gaz et conduits de ventilation.